Faire réussir sa radio chrétienne

Je vous partage quelques éléments d’une radio qui réussit.

 

  • prayer-radio-3Activer le levier de la prière.

    Sans la prière, vous ne pourrez pas avoir le conseil de Dieu. La prière est une conversion avec notre créateur et notre maître. Il saura nous conseiller, nous aider et nous protéger pour que le travail que nous accomplissons pour les autres soit efficace. Exemple : http://www.gfa.ca/francais/priez/personnes-ministeres/radio/

Couverture radio TowerDiffuser avec un bon son.

L’auditeur n’est pas masochiste, il écoutera une radio qui satisfera son oreille. Il est donc impératif que le son diffusé soit de bonne qualité. Un bon traitement du son en sortie de votre table est indispensable. Respectez les consignes de votre diffuseur.

Garder le format défini.

Vous ne pouvez pas atteindre tout le monde, vous devez choisir un bon format pour remplir au mieux votre mission. Il vous permettra de baliser le chemin que vous emprunter avec l’auditeur.
Après l’avoir choisi, conserver la direction et maintenez le cap. Chaque fois que l’auditeur reviendra sur votre antenne, il sera qu’il trouvera le programme qui lui est destiné. Le choix du format a été développé dans la formation : « Développer une radio chrétienne »

Maintenir un contenu de qualité.

Si le contenu manque de qualité, les auditeurs ne restent pas à l’écoute. Pour cela, il vous faut une bonne préparation spirituelle, mentale et physique. N’allez pas au micro en dilettante.

  • Préparez-vous à l’écoute de Dieu
  • Assurez une présence au service de l’auditeur
  • Ayez une diction naturelle et fluide.

Travailler sur le prime time.

Les programmes FM nationaux investissent sur leurs émissions matinales, car c’est leur prime time, leur audience principale. Connaissez-vous votre prime time et les habitudes de vos auditeurs ? Les mesures d’audience sur Internet vous permettront de mieux le définir. Alors :

  • Mettez votre énergie sur cette cible
  • Diffuser les meilleurs moments pendant cette période.
  • Donnez des rendez-vous à vos auditeurs pour qu’ils écoutent autres plages horaires.

Diffuser en direct.

Les auditeurs attendent une communication réactive, directe et même interactive. Les auditeurs ont besoin de sentir qu’une personne leur parle maintenant. L’instantanéité est ce qui différencie la radio des autres médias.
N’ayons pas peur des imperfections du direct, cela vous rendra plus humain aux yeux du public.

Etre proche de votre public.

La proximité se décline sur plusieurs sujets. Proximité locale pour une radio FM ou la proximité d’intérêt pour une webradio.
Pour cela, vous avez besoin de connaître vos auditeurs. Les divers sondages vous permettront de mieux les connaître afin de mieux les servir.

Phare FM logoVeiller à votre image de marque

Votre radio doit sortir du lot. Nous sommes dans un environnement dans lequel il est facile de créer une radio et sans lequel il est très difficile que cette radio émerge dans la multiplicité des médias.
Que cela soit pour la musique, les méditations ou l’information, les auditeurs peuvent aller chercher ailleurs.
Œuvrer afin qu’ils vous connaissent et viennent chercher chez vous ce d’ont ils ont besoin.
Faites connaître votre image de marque sur Internet, sur les réseaux sociaux et aussi sur la présence sur le terrain.

Travailler vos relations.

Si le média radio reste toujours écouté, c’est qu’il met en relation les auditeurs avec les animateurs. Ce ne sont pas seulement des robinets à musique ou à paroles. Sachez-vous rapprocher de l’auditeur en établissant des relations.
Tenez compte que les bonnes ambiances à l’intérieur d’une se ressentent à l’extérieur. Travailler avec un esprit d’équipe afin d’être une radio gagnante plutôt que des individus gagnants.

Surprendre les auditeurs.

Qui n’aiment pas les cadeaux ? Les nouveautés, les surprises vont les fidéliser.  Alors essayer de leur apporter de nouveaux cadeaux. Surprenez-les en parlant du contenu qui les intéresse au moment précis où celui-ci explose sur leurs comptes Facebook ou Twitter, devancez leurs besoins. Conseils Animation

Inventer votre radio de demain.

Les auditeurs vont écouter leurs musiques sur d’autres plateformes (Dezzer, Spotify) et les messages sur des sites de podcasts.
Au lieu d’attendre et de suivre les autres, sachez trouver de nouvelles pistes.
Faites de la veille pour dénicher les nouvelles technologies, les nouvelles audiences. Soyez ouvert.
Partagez avec d’autres dans des groupes dédiés à la radio, nouez des contacts avec les personnes hors de la radio, demandez un regard extérieur sur votre radio. En fait ne restez pas dans votre studio et dans vos certitudes, bougez-vous.
Vous pouvez rejoindre le groupe Facebook « développer une radio chrétienne » et la communauté G+

groupe DRC

L’écriture Radiophonique

broadcast one airLe reportage radio n’est pas fait pour être « lu », mais pour être « entendu ». Le journaliste radio n’est donc pas censé « écrire » son reportage mais le « dire ».  Que vous soyez journaliste, chroniqueur ou même animateur, vous avez besoin de connaître l’écriture radio qui privilégie l’oreille à l’œil. Le style doit être simple, court, direct, au présent et captivant.

Sarah Hoffmann, enseignante à Sharing International nous partage quelques conseils pour l’écriture radio dans un extrait de la formation « Développer une Radio Chrétienne »

L’importance de l’écriture radio est la base pour une bonne compréhension de l’auditeur. La première règle, c’est de bien comprendre l’information avant de rédiger. Si l’on n’a pas compris, on rédige mal. Bien comprendre pour bien rendre compte, c’est le contrat de base entre le speaker et son public.

L’improvisation qui est une qualité dans un débat, n’est pas adaptée au passage d’informations précises. Elle doit être remplacée par une écriture radiophonique pour le journalisme et pour les annonces précises des animateurs. Pour que vos auditeurs comprennent bien l’information que vous recevez de façon manuscrite (exemple : Communiqué de presse), vous devez l’adapter au langage radio.

L’écriture radio est importante pour une compréhension de l’auditeur.

Lire la suite  –>

Médias chrétiens : mais pourquoi donc les gens donnent-ils ?

Jusqu’à aujourd’hui, plusieurs sources de financement …
Le financement des médias gratuits comme la radio et la télévision sont regroupés en plusieurs catégories.

  • La publicité qui finance les radios et télévisions commerciales
  • Les aides de l’Etat qui subventionnent la radiotélévision publique et les radios associatives.
  • Les dons qui aident la majorité des médias chrétiens. La chaîne KTO est financée par des dons à 90%.

Les radios FM chrétiennes dépendent des dons pour exister et poursuivre leur activité.
Les radios FM chrétiennes peuvent bénéficier de ces trois sortes de financement. Pour elles, les dons arrivent en deuxième position après la subvention de l’Etat.
Pour les webradios et les télévisions, les dons sont la principale source de financement. La publicité constituant  seulement un appoint. Les aides étatiques sont inexistantes.

  • Si la publicité est imposée sans l’accord de l’auditeur et si les prélèvements publics sont obligatoires au vu de la loi, les dons restent libres et sont récoltés sans contrainte.
  • Radio et télévision sont «exigeants » en talents, financements, partenariats… Ces médias engagent de nombreuses personnes, de nombreuses et nouvelles compétences, des besoins en formation, un renouvellement des moyens techniques….

K.PollackMais pourquoi les gens donnent-ils?
Voici une réflexion tirée de l’enseignement du MOOC : « Développer une radio chrétienne ».

 

 

  • Ils donnent par obéissance à Dieu. Dieu demande à ses enfants de manifester son caractère. Il est lui-même le grand donateur. « Et il a fait des dons aux hommes. » Éphésiens 4:8
  • Ils donnent par amour et consécration. L’amour est la principale motivation pour le don. Le fait d’avoir mis à part sa vie pour servir Dieu nous insiste à participer à son œuvre.
  • Ils donnent par conviction personnelle, parce qu’ils croient à la personne, à la cause ou au projet qui leur est proposé.
  • Ils donnent parce qu’ils voient les besoins des autres. Plus une personne est proche de Dieu et met en pratique sa parole, plus elle voit les besoins de ceux qui l’entourent.
  • « Aimer son prochain comme soi-même » les incite à donner. Il y a d’énormes besoins. «Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire …» (Mat. 25:35). 
  • Ils donnent pour participer à quelque chose de plus grand. L’annonce de l’Evangile plus large que leur entourage personnel.
  • Ils donnent parce qu’ils veulent accomplir avec d’autres, ce qu’ils ne pourraient pas faire tous seuls.
  • Ils donnent parce qu’ils vous font confiance. Ils savent que les dons seront bien utilisés.
  • Ils donnent parce qu’ils sont persuadés que la bénédiction de Dieu est attachée à un cœur sincère et généreux.

Communiquer son cœur et sa vision, c’est vital.

  • Partagez votre vision et votre cœur avec eux. Souvent.
  • N’hésitez pas à présenter votre vision et votre œuvre sous divers angles.
  • Ouvrez votre cœur. Soyez à l’écoute de vos donateurs actuels, partager vos difficultés et aussi vos joies avec eux. Soyez clairs, enthousiastes et authentiques. Ne méprisez pas les « petits donateurs ». Manifestez-leur reconnaissance et loyauté.

«Tous ceux qui furent entraînés par le cœur et animés de bonne volonté vinrent et apportèrent une offrande à l’Eternel pour l’œuvre de la tente d’assignation, pour tout son service, et pour les vêtements sacrés» (Exode 35:21)

Il est temps de changer

Je n aime pasAprès avoir fait de grands efforts pour bâtir une association ou une radio qui touche son public, nous tombons dans la routine. Après plusieurs années, l’enthousiasme des débuts manque. Nous faisons les choses automatiquement sans nous remettre en cause.

Selon le proverbe 24 : 33 :  » Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir!… Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, et la disette, comme un homme en armes.  »

Je suis témoin dans ma vie personnelle comme dans le domaine radiophonique que l’assouplissement peut conduire à une crise qui peut être mortelle.

Alors réveillons-nous et préparons le changement, car d’après Churchill : « Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge »

Victoire avec Churchill

Victoire avec Churchill

Le changement n’est pas naturel. Il faut y réfléchir, anticiper, préparer l’équipe à prendre tel ou tel virage. Sinon, tout le monde le subira dans la douleur, avec des secousses violentes. Autant décider le changement pour mieux l’organiser à sa manière.

– Faites la liste de vos capacités : Qui êtes-vous ? Qu’avez-vous à votre portée ?
– Examinez vos objectifs : Où voulez-vous allez ? Quel public voulez-vous toucher ?
– Prenez des conseils :  » Quand la prudence fait défaut, le peuple tombe; et le salut est dans le grand nombre des conseillers. » prov. 11 :14
– Tenez compte de votre environnement : Qui veut marcher avec moi ?
– Prévoyez un plan d’action réaliste. Comment allez-vous changer ?

Tout changement prend du temps et si nous sommes obligés de le faire pied du mur, il va y avoir de la casse. Pour changer une simple habitude, il faut 6 à 8 semaines. Il est normal de compter plusieurs mois pour qu’un changement soit accepté par tous, mise en œuvre et qu’il porte du fruit.

Il est quelquefois trop tard pour une nouvelle direction lorsqu’il n’y a plus d’échappatoire ou que la pente descendante est trop abrupte. Ce fut la cause de la disparition de certaines radios et associations.

Alors, travaillons au changement maintenant car comme le dit Héraclite « Rien n’est permanent sauf le changement« .

Couverture radio Tower

Vital Radio lance une web-radio chrétienne pour enfants

vitalkidsAprès une web-radio spéciale louange en 2013, Vital Radio récidive et sort pour le lundi de Pâques une nouvelle web-radio consacré aux chants pour enfants : Vital Radio Kids.

La création se fait simultanément avec l’ouverture du site pour enfants Jesusmonami.com (crée par le Top Chrétien pour inviter les enfants à connaitre Dieu) car elle peut s’écouter sur ce site !

Un joli coup pour Vital Radio qui investit dans un créneau libre et qui permet à des milliers de parents d’avoir un outil pour mettre de la musique chrétienne pendant que leurs enfants jouent, dessinent et surfent sur Internet…

webradiokids

Lancement du cd gratuit de témoignages « Reskp » à destination des 15-35 ans

ResKP c’est une aventure de près d’une année à la recherche et à la rencontre de 11 jeunes de moins de 30 ans, tous rescapés de situations diverses.

Addictions, divorce des parents, échec scolaire, parents décédés, angoisses, pornographie, rejet, abandon, phobies, harcèlement, violences… autant de sujets traités pendant les 77 minutes du cd.

Ce cd proposé par Tresorsonore est en téléchargement gratuit.

Voir et télécharger le teaser vidéo:

RFE lance une campagne de recrutement de bénévoles

photo RFERFE (Radio France Evangile) lance une campagne de recrutement de bénévoles, dans l’administration, la communication, la technique et l’animation.

La webradio RFE atteint ses auditeurs par une programmation quotidienne composée de : Musique, enseignements, prédications, Chroniques et témoignages.

Conditions :

  • Avoir « à cœur » le ministère de la RADIO.
  • Désir de participer à la diffusion de l’EVANGILE.
  • Avoir du TEMPS et des capacités.
  • Être : ENGAGÉ, SÉRIEUX ET PASSIONNÉ !

Le travail se situe en région parisienne. Le travail à distance est possible.

Vous pouvez alors être volontaire, bénévole et rejoindre la radio dans son ministère.

1424262343

Recrutement : CONTACT RFE
http://www.radio-rfe.com/pages/indexr.php?afiche-i17638–aidez-et-rejoignez-rfe

mylenedufeil@gmail.com
Tél 01 72 84 90 01 – 06 60 47 33 06
Les Jeudi et Vendredi entre 9h et 12h

 

Le patron de Skyrock partage sa vision de la radio du futur

Dans cette intéressante allocution sur l’avenir de la radio, le fondateur et PDG de Skyrock partage sa vision de la radio de demain. L’enregistrement a été fait lors du Salon de la Radio 2015.
Il commence par un rappel historique sur le choix de la norme du Minitel (plus sécurisé et plus en avance technologiquement) et la norme IP (plus en réseau). Nous savons maintenant qui a gagné.
Il souligne la force du réseau de machines et du réseau humain. Pourtant, ne nous laissons pas imposer nos choix par des considérations techniques et par les machines.  N’appelons pas « professionnalisme », le fait de ressembler à ce que peut faire une machine.

Il donne sa définition de l’avenir, du futur. Le futur, c’est ce que l’on méprise, qu’on ignore ou qu’on dénigre. Comme jadis, les grandes radios ont dénigré la FM. Actuellement, le futur est là, mais on ne veut pas le voir.

Dans l’avenir, personne ne gagne, car l’avenir est collectif, il faut se mêler aux autres. Alors que dans le passé, les concurrents étaient ceux qui ont fait les mêmes études que nous, puis l’ensemble de la planète avec la mondialisation. Nos futurs concurrents sont maintenant le logiciel avec ses applis.

Mais dans cet univers global comme l’Internet, la radio reste une présence sonore. Il y a au bout de la radio, un autre être humain avec lequel je partage un moment. Un moment d’humanité et d’immédiateté. La radio : c’est la force de la voix et l’absence d’image.

Les radios s’adressent aux personnes humaines, c’est-à-dire à des êtres qui ont des capacités de transformations et de choix.

La radio ouvre nos choix et nos possibilités alors que quand nous allons sur un site de musique, il nous proposera le reflet de notre passé, alors que nous avons besoin d’imprévu et de désordonné.

L’homme peut prendre des décisions sans informations, ce qui n’est pas le cas des machines. L’homme a de l’imagination et de l’intuition, ce qui lui permet de sortir des routines. C’est pour cela que la radio du futur gagnera en créant de la magie dans nos têtes et dans nos projets.

Bonne écoute de cette allocation sur le site de la lettre-pro.

http://www.lalettre.pro/Pierre-Bellanger-imagine-la-radio-de-demain_a6610.html

Premier cours gratuit sur la Radio dans l’espace francophone

Le lundi 12 janvier 2015, le premier cours de la formation « Développer une radio chrétienne  » portant sur l’importance de la radio a débuté.

Les inscriptions pour ce cours resteront ouvertes jusqu’à fin février pour permettre aux retardataires de suivre des cours en ligne gratuitement.

Les raisons qui me font aimer ce type de formation appelé MOOC
(Massive Online Open Course) ou FLOT (Formation (Formation en Ligne Ouverte à Tous)

  • La liberté : On peut venir voir, suivre en totalité ou en partie ou l’arrêter sans contrainte. A chaque participant de choisir le niveau d’apprentissage en regardant simplement certaines vidéos, en cherchant à avoir un certificat ou en initiant de nouveaux contacts.
  • L’égalité : Chacun peut prendre la parole sur le forum de discussion et apporter un éclairage complémentaire à la formation. Il n’y a pas de barrière et de prérequis à l’entrée. Il faut seulement posséder un accès Internet.        
  • La fraternité : Autour des forums de discussions, chacun peut se présenter pour tisser des relations avec les autres participants.
  • Et la gratuité : Si ce type de formation représente un investissement et un coût pour l’organisateur et les enseignants, elle reste  entièrement gratuite pour les étudiants.

 Actuellement 70 personnes y participent.  Cet auditoire est composé de 70% d’hommes et 30% de femmes entre 17 et 65 ans. Ils sont prêts à consacrer plus d’une heure par semaine pour se former et dialoguer avec les autres participants.